Recherche

LUDIDELIRE

Que lire en littérature jeunesse ? A quoi jouer ? Farfouillez ici vous trouverez

SAUVEUR & FILS

TITRE : Sauveur & Fils saison 2

AUTRICE : Marie-Aude MURAIL

ÉDITEUR : L’École des loisirs, 2016 (pour la saison 2)

PRIX : 17.00 Euros

TOMAISON : 3 saisons au 13 mai 2018

Ce que j’en résume : Sauveur Saint-Yves est un psychologue clinicien dont nous suivons les patients… à « ses côtés ».

Nous découvrons des patients dont les souffrances sont présentes, étouffantes, invalidantes, violentes et… avec une douceur extrême, Sauveur cet antillais d’origine prend la main de ces patients pour les mener sur un chemin herbeux plutôt qu’épineux…

En parallèle, nous suivons la vie mouvementée voire tourmentée de ce même psychologue…

Ce que j’en dis : je suis entrée à tâtons dans ces récits, ces minis biographies où chacun peut s’y retrouver… L’humour et la légèreté du récit (c’est la grande force de Marie-Aude Murail je trouve) se mêle aux récits de vie bouleversants, l’autrice arrive à nous faire entrer dans des univers glauques avec l’envie d’y voir plus clair et d’aider via Sauveur ces êtres désespérés, humanité dont nous faisons parties…

Le doute n’est pas permis : ces êtres vont s’en sortir, il y a entre chaque ligne un espoir, un cœur vaillant qui bat…

Ce n’est pas joyeux mais pas plombant… Le récit est alerte, le nombre de personnages permet de ne pas s’appesantir sur un personnage : pas le temps de s’ennuyer avec une famille qu’une autre se profile à l’horizon comme dans la vraie vie d’un psychologue… Mais l’attache, le lien avec ces familles n’est jamais rompu car on les retrouve inlassablement jusqu’à ce qu’ils cessent de venir consulter Saint-Yves. C’est la force de ce récit…

Les problèmes abordés sont multiples : harcèlement scolaire, phobie scolaire, divorce, terrorisme, migration, racisme, TOC, racisme, magie noire, victimisation, manipulation, boulimie…

Ce que j’en conseille :

de le lire bien sûr, sinon je n’en parlerai pas… Toutefois, à lire en fin de troisième et au lycée bien sûr… Et plus si affinités…

 

Publicités

LES SORCIÈRES DU CLAN DU NORD : le sortilège de minuit

AUTRICE : Irena BRIGNULL

TITRE : Les Sorcières du clan du nord

TOMAISON : 1 ; le sortilège de minuit

ÉDITEUR : Gallimard jeunesse, 2017

PRIX : 17.50 Euros

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Ce que j’en résume : une histoire comme je les aime : deux bébés sont échangés à la naissance et cela ne poserait aucun problème si ce n’est que l’un appartient au clan des sorcières du Nord et que l’autre vit une vie tout à fait normale chez les « ivraies »

Mais ces deux jeunes filles : Poppy et Clarée ont bien dû mal à s’accoutumer à leur vie, elles sont rejetées par leur communauté jusqu’au jour où elles se rencontrent et établissent une belle amitié qui les soudent…

Autour d’elles, évoluent des personnages curieux tel Léo et maléfique telles Surelle et sa maman Crécerelle…

Ce que j’en dis : un roman où on se laisse embarquer tout naturellement dans ces histoires de pouvoir et de magie.

J’aime l’image des femmes que le roman véhicule à savoir qu’on cantonne la femme dans la société dans un rôle d’hystérique (qu’on refuse d’entendre), de mièvre et de  superficielle (ne s’intéressant qu’à l’apparence), de bienveillante et de protectrice (maman de Clarée, Charlock) et bien entendu de diabolique (j’ai nommée Crécerelle)… Chaque personnage est une facette de la femme…

Ce que j’en conseille : Au lycée et fin troisième… Vivement le tome 2

GRAND PRIX de L’IMAGINAIRE (GPI)

Le Grand Prix de l’Imaginaire, également appelé GPI, est le prix français le plus prestigieux dans le domaine des littératures de l’Imaginaire, genre qui regroupe la science-fiction, la fantasy et le fantastique.

Créé en 1974 par l’écrivain et critique Jean-Pierre Fontana, il récompense tous les ans un ouvrage ou un auteur dans une dizaine de catégories différentes.

Initialement intitulé Grand Prix de la Science-Fiction Français, il a changé de nom en 1992 suite à une volonté d’étendre le champ littéraire.

Décerné jusqu’en 2009 au Festival international de Science-fiction des Utopiales à Nantes par un jury composé d’une douzaine d’experts du domaine, il est aujourd’hui attribué au festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo, festival international du livre et du film.

(Source : https://www.babelio.com/prix/144/Grand-prix-de-limaginaire)

 

SCORPI : ceux qui tombent les masques

Auteure / autrice : Roxane DAMBRE

Tomaison : Tome 3

Éditeur : Calmann-Lévy, 2017

Prix : 16.90 Euros

Scorpi, tome 3 : Ceux qui tombent les masques par Dambre

Ce que j’en résume : Charlotte reprend son train-train quotidien et vit dans le manoir aux côtés de son chéri Adam Lesath et de son étrange famille.

La famille attend avec un malaise non dissimulé Walder Draconis, le père de Julia Lesath et l’ennemi de ladite famille. Ce qui met Julia dans une position délicate…

Et, ô bizarrerie, Adam a réservé une surprise à Charlotte : son amie Sophie va venir passer quelques jours au manoir ! La difficulté est de vivre « à l’humaine » et cela ne va pas se faire sans difficulté sachant que Walder Draconis a concocté un jeu de piste qui va mener tous les protagonistes jusqu’à Venise…

Ce que j’en pense : Comme dans les précédents tomes (1 et 2) tous les ingrédients sont réunis pour satisfaire un lecteur qui est à la recherche de péripéties et de détente : lecture rythmée, sans temps morts, créatures mythologiques, féériques, amours…

J’ai aimé en particulier le personnage de Julia Draconis qui est un beau personnage en souffrance… Et la petite touche humoristique lorsque Charlotte est sous l’emprise d’un sortilège (sa transformation fait du bien… il lui donne de l’épaisseur !)

  • N’étant pas trop romantique, j’avoue que le petit bémol pour moi c’est les interminaaaaables scènes de sexe entre Charlotte et Adam… C’est bon, on sait qu’ils s’aiment passionnément… On a l’impression qu’ils n’ont en commun que le sexe… Ok en principe, cela cimente un couple dans ses débuts amoureux…
  • Autre petit bémol, le personnage du commissaire Balard ne semble pas trouver sa place… Je ne comprends pas trop ce qu’il fabrique dans cette histoire excepté de sauver une nouvelle fois Mademoiselle Charlotte…

Bien sûr, je guette un tome 4 pour l’année 2018… En espérant que l’auteure ne va pas décider de faire une série interminable… J’aime beaucoup les séries, j’aime bien également quand elles se terminent…

Ce que j’en conseille : cf. ici :  SCORPI : ceux qui marchent dans l’ombre

Et pour ce tome : GRAND PRIX DE L’IMAGINAIRE 2017 . Pour plus d’explications, cliquez ici : GRAND PRIX de L’IMAGINAIRE (GPI)

 

 

SCORPI : ceux qui marchent dans l’ombre

Autrice : Roxane DAMBRE

Éditeur : Calmann-Lévy

Tomaison : 1 Ceux qui marchent dans l’ombre

scorpi,-tome-1---ceux-qui-marchent-dans-les-ombres-832594-264-432

 

 

 

Ce que j’en dis : Et bien, c’est un roman rythmé, de nombreux dialogues et rebondissements  relancent,sans lassitude, l’histoire de Charlotte Laroche, cette jeune femme de 23 ans, timide voire timorée qui rencontre et accueille chez elle un jeune garçon de 10 ans ce qui l’entraine dans une histoire insensée…

On se retrouve dans un roman fantastique où les êtres du Petit Peuple côtoient le monde des humains sans que ceux-ci le sachent… Il est vrai que les humains sont peu observateurs…

Une histoire d’amour et d’aventure simples et rythmées, les personnages sont crédibles et l’on entre dans l’histoire des Scorpi avec plaisir.

On peut se demander si tuer même pour une cause juste est justifiée !!! Dans la série Dexter on se posait déjà la question et il est vrai que notre jugement peut être « border line » entre le désir d’éradiquer « les méchants » et de s’interroger sur les raisons qui justifient de tuer un être vivant…

Je ne boude pas mon plaisir même si l’histoire romancée est un peu trop belle à mon goût mais n’évolue t’on pas dans un monde fantastique ?? Nous nous retrouvons dans une histoire simple mais pas simplette… Qui se lit vite mais je le reconnais qui n’entrera pas dans les annales faute de style marqué. Mais c’est plaisant et on passe un moment agréable…

Hâte de lire le second tome (il en existe 3 à ma connaissance)

Auteure à découvrir…

Ce que j’en conseille :

Indubitablement, je penche pour des collégiens (fin de 3ème) et lycéens…

 

AMIES A VIE

Auteur : Pierre BOTTERO

Éditeur : Flammarion, 2017 (pour la présente édition)

Prix : 7.00 euros

 

Amies à vie

 

Ce que j’en résume : Brune est en classe de quatrième et a ses cours, sa famille (famille d’instit’), ses copines… bref une vie somme toute banale.

Et puis un jour elle est intriguée par le comportement de Sonia, une redoublante, solitaire, ne souhaitant la compagnie de personne et souvent qui s’absente… Alors déjà qu’elle n’est pas brillante mais là ces notes sont plutôt nulles.

Et pourtant, Brune est irrésistiblement attirée par cette fille et parvient à devenir son amie… Génial mais pas si génial que cela quand on sait pourquoi Sonia s’absente si régulièrement…

Ce que j’en pense :

Lorsque j’ai vu ce livre, je me suis dit, génial c’est un Bottero dont on vient de retrouver un tapuscrit et on va découvrir une nouvelle aventure… Et bien non c’est un bouquin qui date de 2001 et qui a été réédité en 2017 avec une nouvelle couverture mais le titre est resté le même. Chance pour moi, je ne l’avais pas encore lu…

Sans vous dévoiler la fin , c’est une histoire qui se lit facilement…qui est humaine mais je la trouve sans relief et un peu convenue (on sait déjà comment cela va se terminer, dans les bons sentiments, naturellement) et puis les répliques, les dialogues de Brune ne font pas très « ados » ; bien entendu ses parents sont instit’ mais elle parle « comme un livre » voire « comme une psy »

Se lit tout de même mais avec une pointe de déception, c’est bien parce que j’aime ce qu’a écrit Bottero que je ne ferai pas trop ma fine bouche…

Amies à vie par Bottero

AMIES A VIE

 

Ce que j’en conseille :

plutôt pour les adolescents à partir de la sixième…

 

 

 

 

 

NOS CŒURS TORDUS – UN CŒUR EN ÉQUILIBRE

Résultat de recherche d'images pour "nos coeurs tordus"

Autrice : Séverine VIDAL

Auteur : Manu CAUSSE

Éditeur : Bayard jeunesse, 2017

Prix : 13.90 Euros

Ce que j’en résume : Une classe « spécialisée » vient d’être créée au Collège et Vladimir dit Vlad, Mathilde, Dylan font parties de ces élèves dont le handicap est problématique pour s’intégrer dans la vie quotidienne…

Vlad, Mathilde vont s’intégrer au collège en utilisant des subterfuges qui leur sont propres et leur ouverture sur le monde est suffisamment grande pour entrer dans un cours de théâtre et monter un projet de film avec un portable…

Ce que j’en pense : C’est un chouette roman qui se lit d’une traite, l’humour est présent (à travers en particulier les personnages de Saïd et de Vlad) sans être lourdingue… Le handicap n’est pas que physique : Flachard et Saïd le subissent d’une certaine et de manière différente les mêmes préjugés… Et j’aime l’idée qu’un handicapé peut être aussi un con…

Ce que j’en conseille : A partir de 12 ans – Pour collégiens

Ce que je note : Ce roman a d’abord paru dans le magazine « Je Bouquine » avec un titre différent : « Un cœur en équilibre »

L’APPRENTI EPOUVANTEUR Tome 1

Auteur : Joseph DELANEY

Éditeur : Bayard jeunesse

Tomaison : 1

apprenti épouvanteur

Ce que j’en résume : Tom J. Ward est le septième fils d’un septième fils . A sa naissance, sa maman a envoyé une lettre à l’Epouvanteur afin de lui signifier qu’elle lui ferait don de son enfant né ce jour-là pour qu’il l’instruise et devienne à son tour Epouvanteur.

Le jour de ses 13 ans, Tom part avec cet homme un peu effrayant :  les gens le fuient tout en lui demandant son aide. Il a pour fonction de chasser les êtres maléfiques (goules, démons…) et aider les âmes errantes à partir dans l’au-delà.

Le jeune adolescent brave les peurs qui l’habitent et suit cet homme rude…

Ce que j’en pense : Roman sur la mort et la vie, sur les rapports entre les êtres, sur nos perceptions, nos peurs… Un roman qui parle de nous, sur nous…

La psychologie du jeune héros est bien perçue et entrevoit clairement son cheminement de pensées.

Je suis un peu « effrayée » par le nombre de tome en cours… et donc peur de la redondance ou du nouveau renouvellement des histoires… Suite au prochain volume !

Ce que j’en conseille : on peut le conseiller pour un bon lecteur en CM2 sinon collège

 

 

MARESI

Autrice :  Maria Turtschaninoff

Éditeur : Rageot, 2017

 

livre-maresi-1

Ce que j’en résume : Maresi est une jeune fille qui vit sur une île entourée exclusivement de filles, de femmes. Ainsi protégée  du monde extérieur, elle peut manger à sa faim et lire dans les livres anciens de l’abbaye…

Et puis un jour, Yaï, débarque sur l’île et la vie de la communauté de femmes va en être bouleversée à jamais !

Ce que j’en dis : un roman extrêmement  délicat pour dénoncer l’indicible et mettre à l’honneur  la délicatesse et la robustesse du féminin… Un magnifique roman qui se mérite… Je veux dire par là que nous avançons pas à pas dans ce récit et qu’il faut du temps pour que les choses, les évènements se mettent en place… En somme un temps de maturation, de réflexion, le temps de la vie !

Ce que j’en conseille : pour les adolescents à partir de 14-15 ans

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑