couv_les-petites-reines

Auteure : Clémentine Beauvais

Editeur :  Sarbacane, Avril 2015

Collection :  ado Exprim’

Ce que j’en résume : j’ai commencé pour changer de mes lectures « girly » de la série « Les filles au chocolat » et là je tombe encore sur une histoire de filles.

Mais cette fois ci, ces filles ne sont ni belles, ni spirituelles, ni populaires, bien au contraire, ce sont des laiderons et elles sont élues malgré elles les boudins de l’année…

Alors au lieu de se lamenter, vivant à Bourg en Bresse, elles décident de se rendre à la garden party du 14 juillet du Président de la République à vélo et à Paris bien sûr…

Ce que j’en pense  :

Je n’arrive pas à entrer dans ce roman et pourtant je m’accroche. J’ai attaqué la deuxième partie, celle qui me parait la plus intéressante. En effet, les filles ont enfourché leur vélo et les voilà accompagnées de Kader, handicapé de guerre, parties pour PAris… Et en route, elles vendent des boudins pour se faire un peu d’argent pour financer leur expédition

J’ai oublié de vous donner leurs noms : Mireille Laplanche, fille dont son philopsophe de géniteur ne veut pas re-connaître son existence qui a eue cette brillante idée, et qui est la comique du groupe accompagnée d’Hakima Idriss la timide et la plus jeune et soeur de Kader et d’Astrid Blomvall.

Ce livre est truffé d’humour, on n’a pas le temps de digérer une vanne qu’une autre se profile déjà à l’horizon. J’ai l’impression de faire une overdose…

Et puis, je trouve les remarques d’une violence incroyable concernant le physique ingrat de ces adolescentes de 15 et 13 ans…

Certes, dans la vraie vie les insultes fusent mais cet acharnement me met vraiment mal à l’aise…

On est dans le trop… Et cela manque d’un peu de touche poétique, tout est trop terre à terre avec l’humour tartiné par dessus…

Bref, vous l’aurez compris, je passe à côté de ce romain maintes fois primés et c’est pour cela que je l’avais acheté d’ailleurs…

Et le pitch du livre m’avait également attiré !

Vraiment, je sue pour le finir (et je pense que je vais sauter des pages) car j’aimerais quand même connaître la fin !!!!

Ce que je conseille : Roman dès 14 ans…

Ce roman a obtenu des Prix littéraires jeunesse :

    • Élu meilleur livre jeunesse de 2015 par le magazine Lire
    • Prix Sorcières 2016
    • Prix Libr’Anous ados 2015
    • Prix Millepages
    • Prix NRP
    • Nominé Prix des Incorruptibles 2017.
    • Liste d’honneur IBBY International 2015, représentant la France dans la catégorie ‘Ecriture’
    • Les droits d’adaptation cinématographique ont été vendus à Lionceau Film
    • L’adaptation théâtrale, mise en scène par Justine Heynemann, débutera en 2017. 
    • Nominé: Prix Adolises, Dis-moi ton livre, Enlivrez-vous, Livre Elu à Besançon, Brive, Dévoreurs de livres à Evreux, Lire Elire, Mans et Sarthe, Littérados, REAL et RTS Délire d’or.
Publicités