Auteur : Rascal

Illustrations : Régis Lejonc

Éditeur : Pastel / L’École des loisirs, 2015

promesse-logre-rascal-regis-lejonc-l-1k1a8q

On entre de plein pied dans l’histoire grâce à une première page de titre qui nous donne le sentiment que cette histoire ne sera pas de tout repos suivie d’une très belle page où nous savons d’emblée que nous nous trouvons dans un univers de contes avec sa forêt luxuriante, sa chaumière accueillante et un être « merveilleux » portant un sac sur le dos.

Chaque illustration située sur la page de droite répond au texte qui se trouve sur la page de droite. Les illustrations ont un aspect rassurant, on ressent une paix intense grâce à un bonheur familial certain : un père aime son fils et le lui rend bien.

Ces illustrations ont un  côté suranné comme les bonbons sucrés d’antan et pourtant…

La force de cet album réside dans le contraste entre l’histoire de cet ogre qui fait une promesse à son fils et qui ne la tient pas, un peu comme un alcoolique qui tient une promesse d’ivrogne…

Peut-on croire un instant à la promesse d’un ogre ? Est-on méchant à vie ? Peut-on changer pour l’amour de quelqu’un ?

Peut-on vivre avec un être dont les convictions morales sont différentes de soi-même ?

Faut-il tuer le père pour devenir un jeune homme et couper le destin familial ?

Un très bel album qui interroge sur les rapports intrafamiliaux, sur les transmissions familiales, sur les mensonges que l’on peut faire aux êtres que l’on aime le plus au monde…

Ce que j’en conseille : album pour les plus grands – 8-9 ans

Publicités