AUTEURS : Giancarlo MACRI et Carolina ZANOTTI

Éditions : Nuinui, 2016

 

petit-point

 

Un album graphique en noir et blanc à la première de couverture fourmillante où l’on se sent à l’étroit…

Envie de l’ouvrir ?

A première vue, pas vraiment car il me rappelle le principe dans sa forme artistique de « Petit Bleu et Petit jaune » de Leo LIONNI (peut-être cet album est fait dans cette continuité ?) et dans le graphisme, il ne m’attire pas vraiment et me donne une sensation d’étouffement…

Ce que j’en pense

Et puis j’ose franchir le pas sur un univers noir et blanc où Petit Point nous présente son univers, celui que nous occidentaux connaissons bien et où nous avons de quoi nous alimenter, nous loger, nous distraire jusqu’à ce que cet univers bien huilé se retrouve confronté à l’Autre, à celui qui vient « envahir notre univers » avec son propre univers .

Les points, la page blanche et le texte sont des acteurs à part entière.

Le texte agit comme un personnage à part entière, il navigue d’une page à l’autre au gré de l’action et des décisions prises dans cette histoire…

La page blanche agit comme une respiration avant la sensation d’envahissement

Les points nous démontrent que l’on peut trouver des solutions ENSEMBLE

Ce que j’en conseille

Un très bel album, à conseiller à tous… Pour réfléchir sur l’Autre, notre rapport à lui et par conséquent notre rapport à nous avec une fin ouverte…

 

 

Publicités