Réalisateur : Claude BARRAS

Scénariste : Céline SCIAMMA

Année  de sortie : octobre 2016

Durée : 1h06

courgette

Ce que j’en pense : voici un film que j’ai regardé tout récemment et qui me trotte encore dans la tête parce qu’il est plein d’humanisme et ne dégouline pas de bons sentiments même si je trouve que l’adoption est un peu tirée par les cheveux (1 seule personne a eu le droit d’adopter au vu de son métier très prenant ???!!!)

Ce film est un petit bijou, à travers des marionnettes, une foultitude de sentiments, d’émotions passent. Il est vrai que ce film tiré d’un bouquin de Gilles PARIS « Autobiographie d’une courgette » met en scène un petit bonhomme de 9-10 ans qui se retrouve dans un foyer. Ce lieu est un lieu qui lui permet de se construire une enfance volée par les adultes tout comme tous les enfants présents dans cette institution…

Le jeu des couleurs, des scènes est dynamique, l’histoire nous transporte inexorablement dans et vers la vie.

A voir absolument ! Conseillé plutôt pour un public à partir de 10 ans

C’est un gros coup de cœur.

Ce que j’en ai appris :

Un petit topo rapide sur la technique utilisée : le stop motion c’est-à dire « animation image par image  » ou « animation en volume » qui permet de créer un mouvement à partir d’objets immobiles. Elle consiste donc à déplacer des objets et des personnages légèrement entre chaque photo.

Ont été ajouté bien sûr des prises de vues, du travail sur ordi à ce stop motion…

Ce film d’animation a obtenu le Grand Prix et le Prix du Public au Festival d’Annecy 2016

Publicités