Auteure : Frances HARDINGE

Éditeur : Gallimard jeunesse, 2017 (pour l’édition française)

 

l'ile aux mensonges

 

Ce que j’en dis :

plus que le récit, j’ai aimé la manière dont l’auteure se positionne sur la condition de la femme, la condition de la naissance, la condition de la mort, les conditions de la nature versus la science et la religion.

Un roman à suspens où l’on découvre les armes que l’être humain développe parce qu’il est conditionné par ses pairs à répondre à des codes sociétaux dont il ne faut pas sortir !

Comment trouver sa place dans une société patriarcale quand on est femme, fille  ? Le mensonge est il nécessairement un vice ou une arme pour se protéger ou découvrir l’autre ou bien encore le manipuler…

Le monde se nourrit-il de mensonges parce que les vérités sont bien pâles et fades ?

Ce que j’en résume :

Faith Sunderly arrive avec sa famille sur l’île de Vane et ressent qu’on ne lui donne pas les véritables raisons de ce déménagement. Elle arrive sur une île où les habitants et les éléments sont plutôt hostiles à sa famille. Elle va tenter de découvrir les raisons de cet éloignement et comprendre ce que son père cache au travers de ses recherches scientifiques…

Ce que je conseille :

A partir de 14 – 15 ans. A obtenu le prix Costa du meilleur livre de l’année (succès unanime en Grande-Bretagne depuis Philip Pullman, noté sur la quatrième de couverture)

 

 

 

 

 

Publicités