Recherche

LUDIDELIRE

Que lire en littérature jeunesse ? A quoi jouer ? Farfouillez ici vous trouverez

Catégorie

Amours

IN a HEARTBEAT : court métrage

Voici une vidéo sur l’Amour :

 

CLIQUEZ ICI : IN A HEART BEAT – COURT METRAGE

 

Ce que j’en présente : C’est sans doute l’un des courts-métrages les plus mignons que vous verrez aujourd’hui ! “In a Heartbeat” est un beau projet de fin d’études de deux étudiants de l’école d’Art et de Design de Ringling, à Sarasota en Floride.

Ce que j’en dis : pour rappeler ou expliquer que l’amour est universe, qu’il ne connait pas les frontières, ni les sexes… Et surtout qu’être homosexuel est un sexualité NATURELLE.

 

Publicités

La Sélection : L’Elue (livre 3/5)

Auteure : Kiera CASS

Editeur : Robert Laffont, 2014

Collection : R, Livre III

la-selection,-tome-3---l-elue-425659-264-432

Ce que j’en pense : vous aviez eu un arrière goût de ce que je pensais dans les critiques des 2 tomes précédents et cela ne va pas en s’arrangeant. Car la fin est consensuelle, mièvre… Bref, à lire pour se vider la tête et puis passer très rapidement à quelque chose de plus consistant, d’intéressant…assurément…

Critiques précédentes : LA SELECTION : l’Elite (2/5)  et   LA SELECTION

Ce que j’ajoute : et bien oui, je vous le dis quand même : il existe une suite à cette trilogie,  en 2 tomes dont le tome 4 s’intitule « L’Héritière » et il existe même un hors série : « La Sélection, histoires secrètes : le Prince et le Garde »

Voilà, je n’en dirai pas plus… Mais bien déçue…

 

LA SELECTION : l’Elite (2/5)

Auteure : Kiera CASS

Editeur : Robert Laffont, 2013

Collection : R ; Livre II

la-selection,-tome-2---l--lite-770310(Version espagnole)

Ce que j’en dis : Aïe, Aïe, aïe, le début de ce deuxième tome m’a laissée perplexe voire ennuyée par tant de récit gnangnan, larmoyant…

Comme dans les romans à l’eau de rose, l’héroïne se morfond, pleure, craque, riposte mais on sent que les évènements la ballotent d’une page à l’autre sans qu’elle n’arrive à réellement maîtriser les choses et son amour pour le Prince.

Et puis, j’ai tenu le coup et ai voulu connaître la fin de ce tome pour finalement me réconcilier avec le récit qui donne un peu plus d’épaisseur à l’entourage de Maxon (enfin) et à America qui me paraissait bien nunuche et par trop indécise.

Je m’en vais lire le tome 3 intitulé « L’Elue », si, si

Ce que j’en conseille : comme pour le premier tome, roman pour ado romantique, afin de se vider la tête… Mais n’est pas un roman qui nourrit l’âme… A classer dans la catégorie « Roman à l’eau de rose »

 

 

LA SELECTION

AUTEURE : Kiera CASS

EDITEUR : Robert Laffont, 2012

COLLECTION : R,  Livre I

la sélection

Ce que j’en dis : bon, passons sur la couverture qui est trop kitsch à mon goût, voici une série de 5 tomes dont je vous présente le premier tome.

Nous nous retrouvons dans un pays dénommé Illéa, quatre guerres mondiales se sont succédées et à présent, ce pays est divisé en caste.

L’héroïne prénommée America Singer appartient à la caste Cinq, celle des artistes. Pour survivre, sa famille composée de cinq enfants dépend de mécènes…

Toutefois, la vie d’América est une vie d’adolescente ‘traditionnelle » : elle est choyée dans sa famille,  étouffée par les recommandations de sa mère, aide à la maison et… vit une relation passionnément amoureuse avec Aspen avec qui elle rêve d’une vie de famille…

Et soudain, surgit l’impensable, Aspen rompt avec América éplorée, celle-ci candidate à la Sélection : le prince du Royaume, Maxon veut trouver épouse et parmi 35 candidates, 35 filles du royaume, il devra choisir son Êlue…

Bon c’est vrai que résumer comme cela l’histoire fait un peu mièvre mais si vous avez un peu l’âme romantique, cette série (ou du moins ce tome 1) tient ses promesses…

C’est comme si vous succiez un bonbon acidulé : c’est doux, c’est bon, cela fait du bien même si cela ne nourrit pas, vous passez un moment de rêveries et de strass et de paillettes… La dystopie est un prétexte pour asseoir le récit, j’en ai bien conscience mais le véritable intérêt n’est-il pas l’Amour sous toutes ses formes ???

Pas impérissable mais franchement, on oublie son quotidien le temps de 343 pages…

Ce que j’en conseille : à partir de 13-14 ans, pour les âmes rêveuses qui ne cherchent pas à se prendre la tête… Divertissant et so romantic…

Cher Dylan

cher-dylan

Auteure :  Siobhan CURHAM

Titre « Cher Dylan »

Éditions Flammarion

Collection :  tribal…

Ce que j’en résume : Georgie est une ado comme les autres, elle vit dans une famille recomposée (a une demi-sœur Michaela), a une meilleure amie et s’ennuie parfois en cours. Ce qui la distingue des ados c’est qu’elle ne possède ni d’ordinateur, ni de mobile et encore moins de télé, ce qui l’a met un peu à l’écart des autres mais Jessica sa meilleure amie est là…

Pourtant, Georgie Harris a besoin de confier sa tristesse, son immense chagrin : l’absence de son père qu’elle chérissait est omniprésente (il est mort dans un accident de moto) et son beau-père qu’elle nomme sourdingue, elle en a peur… Trop violent… Mais sa mère l’aime et c’est le père de sa petite sœur…

Elle décide de mailer Dylan Curtland, le héros de la série « Jessop close » et miracle celui-ci lui répond sans détours sur les problèmes personnels qu’elle lui confie jusqu’au moment où elle apprend…

Bien sûr que je vais m’arrêter là et à vous de lire ce roman sympa comme tout et so romantic…

Ce que j’en critique : Ce roman épistolaire est vraiment sympa à lire même si je trouve des passages un peu long surtout quand Nan évoque son expérience théâtrale (ses nouvelles auditions), un peu tiré par les cheveux d’ailleurs cette partie mais bon, le reste est vraiment à la hauteur alors…je ne fais pas ma grincheuse…
On aime cette ado éperdue, esseulée et qui est d’une force et d’un courage incroyables…

Ce que j’en conseille : Plutôt pour les 13 – 14 ans – niveau 4ème et +. L’héroïne étant une fille, peut-être que les garçons seront moins attirés par le quotidien d’une fille ado ?

Le -, alors vraiment la couverture du bouquin est moche…

Rock & Love

 

SLXLM
Auteur : Wenderlin Van Draanen
Éditeur : Albin Michel
Collection : Bliss

 

Voici un roman déconcertant qui se veut léger et bourré d’humour.

Il l’est certainement mais j’avoue qu’arrivée à la moitié du roman, il m’est tombé des mains et pourtant…

Ce que j’en résume : voici l’histoire d’Evangeline Bianca Logan, une lycéenne qui, un jour de ménage, découvre sous le lit de maman des romans à l’eau de rose.

Pouah se dit elle mais la curiosité l’emporte et elle les lit pour finalement découvrir que le baiser rouge passion existe, si, si c’est écrit dans le bouquin. Ni une, ni deux Evangeline veut ressentir ce baiser et devient une sérial kisseuse…

L’idée de départ est rigolote sauf que je trouve l’histoire vraiment improbable : Evangeline court après tout ce qui est bouche masculine et passe d’un baiser à un autre sans trouver THE baiser…

Donc invraisemblable même s’ il y a une réelle fraîcheur dans ce récit et on arrive à se laisser emporter par lui…

Allez je vais tenter de le finir uniquement parce que j’aimerai en connaître la fin…

Pas transcendant tout de même…

 

thumb-down-smiley

Pourquoi les romans sur l’Amour sont souvent culculs ?

 

 

Celui qui sera mon homard

 

MLXLS

 

Auteurs : Rom ELLEN et Lucy IVISON

Éditeurs : Gallimard jeunesse

Collection : Scripto

 

Ce que j’en résume : Un avant-goût de l’histoire : deux adolescents, Samuel et Hannah racontent alternativement leurs joies, leurs peines et surtout ce qui, dans la vie,lui donne un sens à savoir :

  • les résultats de leurs examens (quelle faculté pourront-ils obtenir)
  • leur dépucelage

Ce que j’en pense :

je l’ai lu avec un réel plaisir même si des détails m’ont déplu (quand vous le lirez vous penserez au passage où se trouve le mot chatte, je pense qu’on aurait pu le remplacer par un autre mot plus sympa ; le mien commence par un F.)

J’ai adoré également l’amitié entre Stella et Hannah, amitié suffisamment complexe pour que l’on ait envie de suivre leur relation amico-rivale…

Un livre qu’on lit vite avec des passages qui m’ont franchement fait rire,  un petit bémol cependant,  comme dans bien des fins de romans, je la trouve un peu simpliste et bâclée au vu du reste du roman qui était un peu plus travaillé dans la longueur et l’épaisseur des personnages…

Bravo pour les personnages secondaires très réussis

Cœur Cerise

Allez c’est l’été donc lectures plutôt légères à découvrir.
SLXLM
Auteure : Cathy CASSIDY
Éditeur : Nathan
Collection : Grand Format
Série : Les Filles au chocolat
Cœur Cerise est le premier tome de la série « Les filles au chocolat » écrite par Cathy Cassidy et comme le sous-titre l’indique c’est l’histoire de « cinq sœurs craquantes, cinq histoires à croquer »
Ce que j’en résume : Cherry Costello est une jeune fille de 13 ans qui n’arrête pas de s’inventer un monde. Et pour cause, elle a mal, très mal au fond d’elle depuis que sa mère Kiko, une japonaise a quitté son père Paddy, un écossais,  sans explication aucune. Cherry avait 3 ans.
Au moment où on ouvre le livre, Cherry subit une altercation avec son ennemie de toujours… Chance pour elle, elle déménage pour aménager chez la nouvelle amie de son père, Charlotte qui habite à 150 kilomètres de chez elle.
Elle n’a qu’une envie c’est prendre un nouveau départ, elle,  la gamine esseulée (elle n’a pas d’amie) et qu’on catalogue de menteuse…
Toutefois, ce n’est pas si facile, Charlotte a quatre  filles et elles l’ont toutes bien accueillies sauf l’aînée Honey qui a bon espoir que son père biologique se remette avec sa mère ; il est donc hors de question qu’elle fasse amie-amie avec Cherry. La guerre est déclarée !
Et cerise sur le gâteau, le petit ami de Honey n’est pas indifférent aux yeux de Cherry, ce qui complique pas mal les choses…
Paddy, le papa de Cherry a pour ambition de monter une fabrique de chocolat avec des gâteaux originaux et de qualité…
D’où la couverture des livres que l’on pourrait trouver kitsch et très girly
Ce que j’en pense : ce premier roman se lit bien. Il peut se lire dès 10 – 11 ans, il est plutôt destiné à des filles. Les personnages ne semblent pas manichéens, c’est une bonne chose mais la psychologie des personnages n’est pas trop fouillée . Il faut dire que ce roman s’adresse à des plus jeunes…
Chaque tome est consacrée à une des sœurs de cette famille recomposée et il y a des tomes intermédiaires où ce sont les petits amis des filles qui parlent.
On passe un moment sympa, ce roman ne me laissera pas de traces indélébiles mais une douce sensation sucrée comme sa couverture.
N. B. : Ce roman est le premier de la série et je conseille de commencer par lui.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑