Recherche

LUDIDELIRE

Que lire en littérature jeunesse ? A quoi jouer ? Farfouillez ici vous trouverez

Catégorie

Méditer

L’ARBRE M’A DIT

Auteur : Sophie LESCAUT

Illustrateur : Thanh PORTAL

Éditeur : Le Grand Jardin, 2017 (Le Jardin intérieur)

 

L-arbre-m-a-dit

Ce que j’en dis : Un album aux couleurs douces, tendres, colorées. Le coup de crayon de Thanh Portal nous introduit dès la page de couverture dans un univers où nous nous sentirons protégés malgré les « tempêtes » et les orages.

La nature métaphore de la vie est rassurante ou inquiétante mais si on sait tourner les pages on peut s’en sortir et passer à la page suivante.

Le texte de Sophie Lescaut est un leitmotiv dont l’origine provient du fond des âges « L’arbre m’a dit… », c’est comme un savoir ancestral qui est transmis ou comme le jeu « Jacques a dit m’a dit ». Au lecteur de savoir ce qu’il en fait…

Il y a forcément une phrase qui fait echo chez nous parce que cet album est un album « méditatif » : un arrêt momentanément sur la vie pour l’observer et pour s’observer…

Cet album est un album doudou qui rassure et comme un grand frère nous montre un chemin… Album universel et humaniste.

J’aime en particulier ces trois phrases :

  • L’arbre m’a dit qu’il y a plein de chemins
  • L’arbre m’a dit de vivre les tempêtes
  • L’arbre m’a dit qu’il y a l’inacceptable

 

Ce que j’en conseille : Un album pour tous assurément

Site de l’éditeur : LE GRAND JARDIN Editions

 

 

Publicités

Mon chat Boudin

Auteure et illustratrice : Christine ROUSSEY

Éditions : De la Martinière jeunesse, 2015

mon-chat-boudin
Source : De la Martinière jeunesse

Voici un album qui fait du bien parce qu’il nous rappelle (à nous adultes) que l’enfant a aussi le droit de flâner, de flemmarder, de buller, de vivre l’instant présent sans rendre de compte à quiconque. Et vivre un bonheur qui fait appelle à toutes les sensations : les papilles (le goût), la vue avec la nature, les couleurs, l’ouïe avec le son des grenouilles et autres animaux qui emplissent la mare, le toucher (où comment s’étaler dans l’herbe) et bien sûr les odeurs.

Les dessins au crayon rappellent grâce aux traits enfantins, les moments si simples de l’enfance et invitent à la délicatesse et à musarder. Tout est finement évoqué et la tendresse est présente à toutes les pages mêlée à l’humour.

Hymne à l’enfance, à la méditation, au repos, aux petites joies, aux échanges…

Boudin avec sa pointe humoristique saura vous apprivoiser car ici les rôles sont inversés c’est l’animal pataud qui dicte sa manière de vivre à la petite fille (enfin du moins pour ce mercredi-ci) et ouvrir cet album c’est avoir droit à une seconde respiration, celle qui vous amène vers la lenteur et les ressentis

Merci pour cet « album doudou », un album qui fait du bien…

On reproche aux albums de toujours parler de choses pas vraiment drôles (la guerre, la maladie, la mort… les choses de la vie quoi) mais ici tout n’est que tendresse et tendresse non mièvre…

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑