Recherche

LUDIDELIRE

Que lire en littérature jeunesse ? A quoi jouer ? Farfouillez ici vous trouverez

Catégorie

Bande dessinée adolescent

LUCIE ET SA LICORNE

Scénariste et dessinatrice : Dana SIMPSON

Éditeur : 404 éditions, 2016 (pour la traduction française)

Prix éditeur : 11.95 Euros

 

Lucie et sa licorneLucie et sa licorne

 

Ce que j’en résume : un jour Lucie rencontre une magnifique licorne blanche au bord d’un étang. La licorne propose alors à la petite fille de lui réaliser un vœu et elle opte pour que la licorne devienne sa meilleure amie. Rosemarie de Céleste Museau n’a pas le choix et se trouve obligée d’obtempérer.

Toutefois, Lucie attend peut-être un peu trop de cette amitié et bien souvent la déception est au bout de ses attentes…  Mais ces deux-là ne vont plus se quitter et elles vont réfléchir ensemble sur le vivre ensemble et la manière d’être au monde…

Ce que j’en dis : une BD pour les plus jeunes (à partir de 7 ans) fraîche, rigolote, très amusante… C’est une manière d’aborder les problèmes relationnels avec les autres sous le signe de la féérie, de l’humour et cela permet de dédramatiser les situations rencontrées à l’école ou lors d’un cours de piano…

Ce que je note : Voici le tome 1, un tome 2 sort en octobre 2017

 

 

Publicités

Mots rumeurs, mots cutter

mots
Scénariste : Charlotte Bousquet

Dessinatrice : Stéphanie Rubini

Editions : Gulf Stream éditeur, 2014

Collection : Les Graphiques

Genre : Bande dessinée

Ce que j’en résume :  Léa a tout pour être une ado épanouie. Elle ne se débrouille  pas trop mal en classe, elle sort avec Mattéo, le plus beau gosse de la classe et pourtant sa vie « idyllique » va tourner au cauchemar, le soir où elle fait la fête avec ses copines.

Ce que j’en dis : Les Mots ont un pouvoir salé et sucré et leur impact va bien au-delà de ce que l’on peut imaginer… C’est ce que Léa va découvrir et on peut tous se retrouver à la place de Léa… On peut attiser la jalousie, la haine sans que l’on n’y puisse rien faire , une fois le processus enclenché que faire ?

Heureusement, ici l’histoire se termine bien… Et l’une des morales : aller au delà des apparences et des jugements et peut-être ne pas prendre pour argent comptant ce que l’on nous dit…

Ce que je conseille : pour les ados (intéressés de près ou de très loin par le sujet) dès le collège. Où il est question d’une réalité vécue par beaucoup d’ados et d’élèves voire d’adultes…

Nota bene : des mêmes auteures, chez le même éditeur  « INVISIBLES »

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑