C’est la première fois que je lis un roman aux éditions Talents hauts (Ego) par Sandrine BEAU.

Je découvre à la fois cet auteur, cette maison d’édition et cette collection.

Ce que j’en résume : Petit roman pour adolescente, Mia vit avec son petit frère de 3 ans Polo et son nouveau beau-père, un musicien qui se fait appeler Lloyd.

Mia le surnomme « La Moule » car il n’est pas très vaillant côté boulot et squatte la maison plutôt que Pôle emploi.

Tout allait bien jusqu’à présent puisque la rencontre entre Lloyd et sa maman a permis à cette dernière de sortir de sa dépression suite à la rupture du père de Polo. Pourtant, le jour où Mia entame sa puberté et notamment les seins qui poussent c’est le drame…

Ce que j’en pense : un roman qui se lit vite et surtout qui retrace les états d’âme de cette pré ado qui découvre les prémisses d’un corps de femme et les regards lubriques des hommes et en particulier du beau-père.

D’abord sujet de fierté, Mia regarde sa transformation avec ses seins qui poussent et a hâte de devenir la nouvelle Mia, on passe à la peur et on devient victime d’une société qui ne sait pas rester à sa place…

Ce qui me plait en particulier dans ce roman c’est ce glissement de la jeune fille heureuse d’être elle-même à la peur de la victime, la culpabilité !

Et comme toujours dans ce type de récit : qui avertir sans provoquer de drame ? A qui peut-on se confier ?

Malheureusement, ce sujet ne se démode pas et il faut toujours et encore en parler !