Recherche

LUDIDELIRE

Que lire en littérature jeunesse ? A quoi jouer ? Farfouillez ici vous trouverez

Catégorie

Sexualité

LES ÉLÉMENTAIRES

AUTEURE : Nadia COSTE

ÉDITEUR : Castelmore, , 2017

Les Élémentaires par Coste

 

Ce que j’en résume : dans ce monde ci les êtres humains possèdent des pouvoirs liés aux 4 éléments (eau, feu, terre, air) et c’est le cas de la richissime fille du duc Berthold, Cassandra.

Depuis sa naissance, Cassandra n’arrive pas à gérer ses hormones, « ses glandes de pouvoir ne fonctionnait pas bien » (page 10)  à tel point quel ne peut toucher personne sans les brûler et elle ne supporte aucun vêtement, elle vit la plupart du temps nue dans une piscine…

Cassandra supplie ses parents de la laisser se rendre à une cure qui lui permettrait, enfin, de gérer ses émotions afin de vivre dans la normalité et de ne plus brûler quiconque…

La voilà sur les routes du pays avec sa cousine Kiana, son oncle Boniface, père de cette dernière et deux jeunes gens, un maître Grégoire et son apprenti Christian…

La route est semée d’embûches et l’arrivée à Plaivice sera contrariée par de nombreux kidnappeurs, brigands et autres êtres aux pensées et actions malfaisantes…

Ce que j’en pense : Roman de fantasy que je qualifierais de roman d’aventures et d’amour… J’aime la mise en avant de ces deux jeunes filles en plein désarroi menstruel car oui… pour une fois, les menstrues sont présentes dans un roman et jeune de surcroît… Un grand merci pour cela !

Toutefois, j’apporterai un petit bémol sur la fin, le retour au domaine familial est par trop rapide à mon goût : un peu trop déséquilibré par rapport à  la première partie… Et la psychologie manque, nous avons une Cassandra par trop nombriliste et une Kiana par trop effacée… Et le pardon est accordé un peu trop facilement.

Sur ce blog, je conseille des ouvrages que j’aime beaucoup ce qui n’est pas le cas de celui-ci toutefois pour ceux qui aiment les romans d’aventure…

Ce que j’en conseille : Si on aime les romans d’aventures, je le conseille… Peut-être lu dès la sixième mais je pense que cela à plus d’intérêt au vu des sujets en troisième…

 

Publicités

La Porte de la salle de bain

C’est la première fois que je lis un roman aux éditions Talents hauts (Ego) par Sandrine BEAU.

Je découvre à la fois cet auteur, cette maison d’édition et cette collection.

Ce que j’en résume : Petit roman pour adolescente, Mia vit avec son petit frère de 3 ans Polo et son nouveau beau-père, un musicien qui se fait appeler Lloyd.

Mia le surnomme « La Moule » car il n’est pas très vaillant côté boulot et squatte la maison plutôt que Pôle emploi.

Tout allait bien jusqu’à présent puisque la rencontre entre Lloyd et sa maman a permis à cette dernière de sortir de sa dépression suite à la rupture du père de Polo. Pourtant, le jour où Mia entame sa puberté et notamment les seins qui poussent c’est le drame…

Ce que j’en pense : un roman qui se lit vite et surtout qui retrace les états d’âme de cette pré ado qui découvre les prémisses d’un corps de femme et les regards lubriques des hommes et en particulier du beau-père.

D’abord sujet de fierté, Mia regarde sa transformation avec ses seins qui poussent et a hâte de devenir la nouvelle Mia, on passe à la peur et on devient victime d’une société qui ne sait pas rester à sa place…

Ce qui me plait en particulier dans ce roman c’est ce glissement de la jeune fille heureuse d’être elle-même à la peur de la victime, la culpabilité !

Et comme toujours dans ce type de récit : qui avertir sans provoquer de drame ? A qui peut-on se confier ?

Malheureusement, ce sujet ne se démode pas et il faut toujours et encore en parler !

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑