Recherche

LUDIDELIRE

Que lire en littérature jeunesse ? A quoi jouer ? Farfouillez ici vous trouverez

Catégorie

Violences psychlogiques

SAUVEUR & FILS

TITRE : Sauveur & Fils saison 2

AUTRICE : Marie-Aude MURAIL

ÉDITEUR : L’École des loisirs, 2016 (pour la saison 2)

PRIX : 17.00 Euros

TOMAISON : 3 saisons au 13 mai 2018

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Source : Ludidelire

Ce que j’en résume : Sauveur Saint-Yves est un psychologue clinicien dont nous suivons les patients… à « ses côtés ».

Nous découvrons des patients dont les souffrances sont présentes, étouffantes, invalidantes, violentes et… avec une douceur extrême, Sauveur cet antillais d’origine prend la main de ces patients pour les mener sur un chemin herbeux plutôt qu’épineux…

En parallèle, nous suivons la vie mouvementée voire tourmentée de ce même psychologue…

Ce que j’en dis : je suis entrée à tâtons dans ces récits, ces minis biographies où chacun peut s’y retrouver… L’humour et la légèreté du récit (c’est la grande force de Marie-Aude Murail je trouve) se mêle aux récits de vie bouleversants, l’autrice arrive à nous faire entrer dans des univers glauques avec l’envie d’y voir plus clair et d’aider via Sauveur ces êtres désespérés, humanité dont nous faisons parties…

Le doute n’est pas permis : ces êtres vont s’en sortir, il y a entre chaque ligne un espoir, un cœur vaillant qui bat…

Ce n’est pas joyeux mais pas plombant… Le récit est alerte, le nombre de personnages permet de ne pas s’appesantir sur un personnage : pas le temps de s’ennuyer avec une famille qu’une autre se profile à l’horizon comme dans la vraie vie d’un psychologue… Mais l’attache, le lien avec ces familles n’est jamais rompu car on les retrouve inlassablement jusqu’à ce qu’ils cessent de venir consulter Saint-Yves. C’est la force de ce récit…

Les problèmes abordés sont multiples : harcèlement scolaire, phobie scolaire, divorce, terrorisme, migration, racisme, TOC, racisme, magie noire, victimisation, manipulation, boulimie…

Ce que j’en conseille :

de le lire bien sûr, sinon je n’en parlerai pas… Toutefois, à lire en fin de troisième et au lycée bien sûr… Et plus si affinités…

 

Publicités

LA LISTE

Auteure : Siobhan VIVIAN

Éditions : Nathan, 2013 (pour la traduction en français)

la liste

Ce que j’en résume : une liste dans un lycée de Mount Washington et la vie d’une dizaine de lycéens et de collégiens s’en trouvent bouleversés.

Cette liste présente par classe, la fille la plus moche et la fille la plus belle. on pourrait penser que seules les filles jugées belles sont épargnées par le mal-être mais bien au contraire, à partir du moment où on est catégorisé, notre liberté est entachée par le regard des autres et  le comportement que l’on doit d’avoir…

Ce que j’en dis : Écriture fluide, simple qui ne se veut pas un décalcomanie du parler djeuns… Chaque personnage est décrit dans un chapitre en alternance avec un personnage différent ce qui évite assurément la lassitude des propos…

La psychologie des personnages est intéressante : on y voit la dégringolade d’une « moche » par révolte, la lente agonie d’une anorexique, les inimitiés et les fausses amitiés… Bref une société où l’authenticité laisse à désirer ou l’inhumanité et les apparences trompeuses sont omniprésentes.

Chacun se bat avec ses propres armes pour tenter de survivre et on se plait à (nous lecteurs) nous lier à des êtres qui pourraient être nous…

Un roman simple, vrai qui pourrait lasser par la trop grande galerie de personnages mais au final on se laisse apprivoiser par les histoires humaines…

Petit constat : seules les filles sont touchées par ce phénomène…

Inutile d’avoir une liste pour que gens nous étiquettent mais que fait-on avec les images que l’on nous colle à la peau ???

A lire pour très vite oublier ce roman de 405 pages car c’est un bonbon sucré qui fait du bien sur le moment et puis qu’on oublie très vite…

Pour les ados bien sûr, fin collège

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑